jeudi 8 octobre 2020

Sélection spéciale Halloween : cuvée 2020

Ma dernière sélection spéciale Halloween remonte à 2016 ! Il était temps que j'en refasse une, non ? Ceci dit, elle est toujours d'actualité et si vous ne l'avez pas encore vu, je vous laisse cliquer ici. J'ai sélectionné des films dont je n'avais pas parlé dans cette première sélection, il y en a pour tous les goûts : slashers, zombies, found footage...


Vous êtes prêts ?


Halloween, la nuit des masques (John Carpenter - 1979 - dispo sur Shadowz)

Michael Myers s'échappe de l'hôpital psychiatrique dans lequel il est interné depuis 15 ans suite à l'assassinat de sa sœur, retourne alors sur les lieux de son crime et va perpétrer une série de meurtres.

Un classique qui n'a pas vieilli d'un pouce, on préfèrera la VO car la VF est vraiment risible ! Je vous conseille également celui sorti en 2018.


Urban Legend (Jamie Blanks - 1999 - dispo sur Netflix)

Des meurtres inspirés de légendes urbaines sont perpétrés sur le campus universitaire de Pendleton.

On est sur un petit slasher bourrés de défauts, pour l'avoir vu à l'époque, il reste un de mes petits plaisirs et puis ce casting (Jared Leto, Joshua Jackson, Rebecca Gayheart...) ! De la même époque : Souviens-toi l'été dernier 1 et 2 que j'adore également.


Hitcher (Dave Meyers - 2007 - dispo sur Shadowz)

En s'arrêtant au bord de la route, Jim et Grace ne pouvaient imaginer qu'ils allaient prendre en stop... un tueur psychopathe. 

Il s'agit du remake du film The Hitcher sorti en 1986 que je n'ai pas vu. J'avais beaucoup aimé celui-ci avec entre autres Sean Bean et Sophia Bush. Les deux m'avaient convaincu de regarder ce film. Je ne l'ai pas revu depuis, j'en garde peu de souvenirs mais je compte y remédier rapidement.


L'Exorciste ( William Friedkin - 1974)

Regan semble possédée par une force maléfique, sa mère décide de faire appel à un exorciste pour tenter de la sauver.

Un autre classique diablement efficace, cette musique angoissante et inoubliable, les effets n'ont pas vieilli d'un iota. J'avais adoré le voir en salle, il m'avait bien fait flipper.



Troll Hunter (André Øvredal - 2011 - dispo sur Shadowz)

Armés d'une caméra vidéo, un groupe d'étudiants norvégiens se lance à la recherche de mystérieuses créatures qui sèment la pagaille dans la région.

Je ne l'ai pas revu depuis des années, mais ce film norvégien m'avait agréablement surprise. Bonne découverte !


Night Shot (Hugo König - 2020 - dispo sur Shadowz)

Nathalie, une jeune blogueuse adepte d'urbex, se rend avec son caméraman dans un hôpital abandonné à la frontière allemande. Son émission Night Shot est diffusé en direct sur ses réseaux sociaux.

Ce film français est réalisé en un seul plan séquence, on note cette petite prouesse, qui apporte un véritable plus à Night Shot. J'ai été très agréablement surprise, même j'ai deviné très très rapidement un élément assez important. Le film m'a donné quelques sueurs froides et le dernier plan m'a un peu traumatisé.


Unfriended (Levan Gabriadze - 2015)

Une jeune lycéenne se suicide après qu'une vidéo compromettante sur elle ait été publiée sur Internet. Un an plus tard, six de ses amis se connectent, un soir, sur skype, pour "tchater" entre eux. Mais une septième personne, inconnue des autres, se connecte également. Cet intrus se montre très vite sous un visage inquiétant et menace les six amis de tuer le premier qui se déconnectera.

Unfriended est le premier film (si je ne me trompe pas) dont on suit les personnages à travers leur écran d'ordinateur tout du long. Ce concept était très novateur à l'époque et il est vraiment bien utilisé ici. J'avais eu de beaux moments de frissons lors de ma séance de cinéma.


Friend Request (Simon Verhoeven - 2016 - dispo sur Shadowz)

Laura, étudiante branchée, partage sa vie sur Facebook avec ses 800 amis. Par gentillesse, elle accepte la demande d’ami de Marina, une étudiante introvertie qui devient vite envahissante. Lorsque Laura tente de la supprimer de sa liste d'amis, celle-ci va déclencher des forces paranormales auxquelles elle ne s'attendait pas.

J'avais bien flippé au cinéma, je l'ai revu l'autre jour, il y a certaines scènes vraiment terrifiantes (pour moi), pas inoubliable, mais très efficace sur le moment. Friend Request devrait vous apporter votre dose d'horreur.


Don't Breathe (Fede Alvarez - 2016 - dispo sur Netflix)

A Détroit, trois jeunes entendent parler d’un aveugle qui vit en solitaire et garde chez lui une petite fortune, ils préparent ce qu’ils pensent être leur ultime coup. Mais leur victime va se révéler bien plus effrayante, et surtout bien plus dangereuse que ce à quoi ils s’attendaient…

Après un début un peu chaotique, le vieux est aveugle, pas sourd…Le film prend une tournure inattendue et durant le reste du film, j'ai eu la boule au ventre, la tension est palpable du début à la fin.


Dans le noir (David F. Sandberg - 2016 - dispo sur Netflix)

Petite, Rebecca a toujours eu peur du noir. Mais quand elle est partie de chez elle, elle pensait avoir surmonté ses terreurs enfantines. Désormais, c'est au tour de son petit frère Martin d'être victime des mêmes phénomènes surnaturels qui ont failli lui faire perdre la raison. Car une créature terrifiante, mystérieusement liée à leur mère Sophie, rôde de nouveau dans la maison familiale.

J'ai l'ai vu en salle et j'avais été hyper flippée tout le long du film, la boule au ventre ! Je n'en garde pas plus de souvenirs, il va falloir que je le revois !


The Jane Doe Identity (André Øvredal - 2017)

Quand la police leur amène le corps immaculé d’une Jane Doe (expression désignant une femme dont on ignore l’identité), Tommy Tilden et son fils, médecins-légistes, pensent que l’autopsie ne sera qu’une simple formalité. Au fur et à mesure de la nuit, ils ne cessent de découvrir des choses étranges et inquiétantes à l’intérieur du corps de la défunte. Alors qu’ils commencent à assembler les pièces d’un mystérieux puzzle, une force surnaturelle fait son apparition dans le crématorium…

Si The Jane Doe Identity est assez classique à travers des procédés vu et revus, en particulier dans sa seconde partie, l'ambiance est inquiétante, la tension monte peu à peu et l'autopsie est une réussite de réalisme. On apprécie également le duo Emile Hirsh et Brian Cox.


Eden Lake (James Watkins - 2008)

Jenny est maîtresse d'école. Son petit ami et elle quittent Londres pour passer un week-end romantique au bord d'un lac. La tranquillité du lieu est perturbée par une bande d'adolescents bruyants et agressifs qui s'installent avec leur Rottweiler juste à côté d'eux. A bout de nerfs, ces derniers leur demandent de baisser le son de leur radio. Grosse erreur !

Dans mon souvenir, Eden Lake est un excellent survival qui oscille entre thriller et horreur, certaines scènes sont très violentes. Kelly Reilly et Michael Fassbender forment un très bon duo.


Verónica (Paco Plaza - 2017)

À Madrid, après avoir participé à une séance de spiritisme avec ses amies, une jeune fille est assaillie par des créatures surnaturelles qui menacent de s'en prendre à sa famille. Le seul cas d’activité paranormale officiellement reconnu par la police espagnole.

Le pitch est assez classique mais les évènements et la façon dont ils se déroulent le sont moins. Il y a un soin particulier apporté à la photographie, la tension et l'angoisse montent peu à peu et surtout l'actrice Sandra Escacena (Verónica) est fabuleuse.
 

It Follows (David Robert Mitchell - 2015)

Après une expérience sexuelle apparemment anodine, Jay se retrouve confrontée à d'étranges visions et  l'inextricable impression que quelqu'un, ou quelque chose, la suit. Abasourdis, Jay et ses amis doivent trouver une échappatoire à la menace qui semble les rattraper…

Je tenais à mentionner It Follows mais pour tout vous avouer, je ne l'ai pas revu depuis sa sortie en salle et j'en garde un souvenir assez vague. J'avais beaucoup apprécié le film, une belle photographie et un postulat plutôt novateur : la malédiction se transmet comme une MST. Un film de plus que je tiens à revoir au plus vite.


L'armée des morts (Zack Snyder - 2004)

Personne ne peut expliquer comment tout cela est arrivé, mais ce matin, le monde n'est plus qu'un immense cauchemar. La population de la planète se résume désormais à une horde de morts vivants assoiffés de sang et lancés à la poursuite des derniers êtres humains encore en vie. Un groupe de survivants se retrouvent pris au piège dans un centre commercial.

Découvert en version longue (director's cut) il y a quelques mois seulement, L'armée des morts, remake du film Zombie de George A. Romero (que je n'ai pas vu), est un très bon film du genre. Et si on regrettera les personnages stéréotypés, Zack Snyder parvient à donner une place à chacun d'eux et nous offre un beau cocktail d'action, d'horreur et de suspens sans temps mort.


Dernier Train pour Busan (Sang-Ho Yeon - 2016 - dispo sur Netflix)

Un virus inconnu se répand en Corée du Sud, l'état d'urgence est décrété. Les passagers du train KTX se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu'à Busan, l'unique ville où ils seront en sécurité.

Sang-Ho Yeon nous livre un excellent film de zombies. Si l'action, le suspens et les frissons sont au rendez-vous, il y a aussi de beaux moments d'émotions et d'humanité à travers une multitude de personnages où tous ont leur importance. On notera l'incroyable performance de la jeune Kim Soo-Ahn.  Le final est bouleversant. J'avais pris une jolie claque en sortant de la séance. J'attends avec hâte et crainte Peninsula suite de ce bijou zombiesque. 


Hérédité (Ari Aster - 2018)

Lorsque Ellen, matriarche de la famille Graham, décède, sa famille découvre des secrets de plus en plus terrifiants sur sa lignée. Une hérédité sinistre à laquelle il semble impossible d’échapper.

Une atmosphère angoissante et glaçante où l’horreur monte crescendo pour atteindre son paroxysme dans un final déconcertant. Le casting est incroyable surtout Toni Colette et Milly Shapiro. Je n'ai toujours pas osé le revoir, il m'avait glacé en salle !


Midsommar  (Ari Aster - 2019)

Dani et Christian sont sur le point de se séparer quand la famille de Dani est touchée par une tragédie. Attristé par le deuil de la jeune femme, Christian ne peut se résoudre à la laisser seule et l’emmène avec lui et ses amis à un festival estival qui n’a lieu qu'une fois tous les 90 ans et se déroule dans un village suédois isolé.

Après l'excellent Hérédité, Ari Aster nous offre Midsommar et tout ce que je peux dire c'est que c'est une réussite ! Un tas de détails disséminés dans les décors, un casting excellent en particulier Florence Pugh totalement grandiose, une atmosphère particulière, angoissante et anxiogène.


En bonus, si vous n'êtes pas friands de films d'horreur purs et pour rire : Tucker & Dale fightent le mal est vraiment drôle, il met à mal quelques clichés du genre.

Je n'oublie pas les plus jeunes (ou moins jeunes) avec le classique Hocus Pocus, le premier film Chair de Poule (j'ai moins aimé le second) et la trilogie animé Hôtel Transylvanie.

Si vous êtes plutôt portés séries, voici quelques titres disponibles pour la plupart sur Netflix ou Prime Vidéo : Scream (saison 1 et 2), American Horror Story, Stranger Things, The Haunting House (saison 2, le 09/10), Supernatural, Mariane, Scream Queens

J'espère que ma petite sélection vous aura plu et peut être vous aura-t-elle donné des idées. Je vous souhaite un mois d'octobre plein de frissons !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Merci pour ton commentaire, à très bientôt pour le prochain article :)