jeudi 15 avril 2021

Moxie, Sacrées sorcières et Love and Monsters : 3 feel-good movies

Je reviens avec un article totalement improvisé. Je ne sais pas quand je me sentirai d'attaque pour filmer une autre vidéo sur mes derniers visionnages. Vraiment chapeau à celles et ceux qui font ça de manière régulière même quand le moral n'y est pas, j'en suis bien incapable et je me sens bien bête d'avoir voulu m'y remettre. Ceci dit, je suis ravie d'avoir toujours envie d'écrire et de partager avec vous sur le blog.

En ce moment, on a besoin de films qui font du bien et j'ai vraiment passé un bon moment devant les trois films dont je vais vous parler aujourd'hui.


Moxie est l'adaptation du roman du même nom, écrit par Jennifer Mathieu et publié en France en mars 2019 (septembre 2017 aux États-Unis). Moxie est réalisé par Amy Poehler et scénarisé par Tamara Chestna, Dylan Meyer. C'est un film Netflix disponible depuis le 3 mars 2021.


Synopsis :
Inspirée par le passé rebelle de sa mère et une nouvelle amie, une ado timide de 16 ans publie une revue anonyme dénonçant le sexisme dans son établissement.

 

Mon avis : Moxie est totalement le genre de films que j'aurai aimé voir lors de mon adolescence et je ne peux que vous le conseiller. Moxie est une véritable bouffée d'air frais, il fait du bien. On y parle de féminisme, de sororité, de sexisme, des violences faites aux femmes, de militantisme... Je trouve le film juste dans son propos, il est également inclusif et ça fait aussi du bien. C'est un teen movie moderne et dans l'air du temps. J'ai été très touchée par ce film, en particulier par la scène finale. J'y ai ressenti la solidarité, la douleur et l'injustice de toutes ces adolescentes.


Sacrées Sorcières est l'adaptation du roman du même nom, écrit par Roald Dahl (Charlie et la chocolaterie, Matilda, Le Bon Gros Géant...) et publié en 1983. Il est réalisé par Robert Zemeckis (Forrest Gump, Retour vers le futur, Contact...), il a également participé à l'écriture du scénario au côté de Kenya Barris et Guillermo del Toro. Côté casting on retrouve entre autres Anne Hathaway, Octivia Spencer et Stanley Tucci.

Ce roman a déjà été adapté en 1990, sous le nom Les Sorcières. Avec la crise sanitaire, Sacrées Sorcières est l'un des nombreux films que nous n'aurons pas la chance de découvrir en salle. Il est sorti en VOD le 17 mars dernier, il est également disponible en DVD & Bluray (le steelbook qui sort bientôt est très joli !).



Synopsis : 

En 1967, il vient vivre chez son adorable grand-mère, dans la petite ville rurale de Demopolis, en Alabama. Tandis que le petit garçon et sa mamie croisent la route de sorcières aussi séduisantes que redoutables, la grand-mère entraîne notre héros en herbe dans une somptueuse station balnéaire. Malheureusement, ils débarquent au moment même où la Chef Sorcière réunit ses sbires venus du monde entier – incognito – pour mettre en œuvre ses sinistres desseins…



Mon avis : la bande annonce ne m'avait pas spécialement donné envie mais c'est typiquement le genre de films que je serai tout de même aller voir en salle. Je me suis laissée emporter par l'histoire que je ne connaissais pas et j'y ai pris un plaisir fou. Anne Hathaway s'éclate et ça se voit tout comme Octavia Spencer et Stanley Tucci. C'est un trio d'acteurs que j'apprécie beaucoup en général et ça n'a pas loupé. Les effets spéciaux sont dans l'ensemble réussi. Le film est plutôt joli visuellement.  En cas de baisse de moral, je reverrai avec grand plaisir Sacrées Sorcières. Je trouve les critiques assez dures envers le film. Nous avons là un très bon divertissement familial avec une jolie histoire, drôle, émouvante et touchante, j'ai même versé quelques larmes et je ne me suis pas ennuyée un instant. Je n'en attendais pas plus.




Love and Monsters aurait dû sortir en salle chez nous en 2020, tout comme Sacrées Sorcières, la pandémie aura eu raison de lui. C'est Netflix qui rachète les droits et il est disponible sur la plateforme depuis le 14 avril. Le film est réalisé par Michael Matthews et scénarisé par Matthew Robinsons II et Brian Duffield. Le casting est très chouette puisqu'on retrouve notamment Dylan O'Brien, Jessica Henwick, Michael Rooker...



Synopsis :

Dans un monde apocalyptique, où les animaux à sang froid sont devenus d'énormes monstres, les survivants vivent sous terre pour leur échapper. Sept ans après les évènements qui ont tout changé, Joel est un jeune homme qui se sent seul dans sa colonie, il n'a jamais oublié sa petite amie Aimee qu'il n'a pas revu depuis. Après l'avoir retrouvé et repris contact avec elle par radio, il décide d'aller la retrouver. Il devra alors parcourir 130 km en surface et affronter de nombreux monstres.



Mon avis : j'étais très curieuse en voyant la bande annonce mais je n'en attendais pas grand chose. J'ai été très agréablement surprise par Love and Monsters. J'ai vraiment passé un très bon moment, les effets spéciaux sont vraiment réussis, les monstres sont extrêmement bien faits, les décors sont parfaits. Dylan O'Brien est convaincant dans le rôle de Joel. Ce personnage connait une belle évolution au fil de ses rencontres. Je me dois de mentionner le personnage que j'ai préféré après Joel et Minnow, sans surprise, il s'agit de Boy, quelle beauté ! Il y a un bon mélange d'action, d'humour, de tension mais aussi d'émotions. Love and Monsters est un très bon divertissement qu'il aurait été très agréable de découvrir en salle.


Quels sont vos derniers feel-good movies ?

4 commentaires :

  1. Je vais tenter Sacrées sorcières 🥰 bizarrement la bande annonce m’a conquise et avec ton avis ça me motive encore plus 😉 c’est sympa aussi le format écrit !

    Merci pour cet article ⭐️

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup pour ton petit mot. J'espère que tu passeras un aussi bon moment que moi devant le film ♥

    RépondreSupprimer
  3. Coucou ma Claire,

    Moxie est justement dans ma liste Netflix depuis un moment ! Je suis sûre qu'il va me plaire :)

    Des bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 😁 Reviens me dire quand tu l'auras vu ma blondie ❤️

      Supprimer

Merci pour ton commentaire, à très bientôt pour le prochain article :)