vendredi 26 mars 2021

Lecture #37 : L'illusion de Maxime Chattam

 


L'illusion est le dernier thriller de Maxime Chattam publié le 28 octobre 2020 chez Albin Michel.

Résumé : Bienvenue à Val Quarios, petite station de ski familiale qui ferme ses portes l'été.

Ne reste alors qu'une douzaine de saisonniers au milieu de bâtiments déserts. Hugo vient à peine d'arriver, mais, déjà, quelque chose l'inquiète. Ce sentiment d'être épié, ces "visions" qui le hantent, cette disparition soudaine...

Quels secrets terrifiants se cachent derrière ces murs ? Hugo va devoir affronter ses peurs et ses cauchemars jusqu'à douter de sa raison.

Bienvenue à Val Quarios, une "jolie petite station familiale" où la mort rôde avec la gourmandise d'une tempête d'été.


Ce résumé et la couverture m'ont tout de suite interpellé, sur le papier, le roman avait tout pour me plaire et pourtant c'est une immense déception. Si j'avais apprécié ces deux précédents thrillers, celui-ci m'a laissé un goût amer et m'a presque provoqué une panne de lecture.

Pendant 300 pages, l'intrigue s'installe doucement, très doucement, si bien que j'avais l'impression qu'il ne passait pas grand chose et que tout s'éternisait.

On ne peut que penser à Shining en découvrant où se situe Val Quarios, mais Maxime Chattam désamorce rapidement les comparaisons que l'on pourrait faire et prend les rennes de son roman.

Si le début m'a plu sur certains points, j'ai rapidement déchanté. Déjà, Hugo, le personnage principal, je ne l'ai pas du tout apprécié, il sort d'une rupture difficile et décroche un job à Val Quarios, l'occasion pour lui de prendre l'air et de se remettre sur pieds. Le roman aborde rapidement par son biais le féminisme et le mouvement #MeToo est mentionné, seulement, pour moi, c'est très très mal amené, ça semble tellement forcé, je n'y ai pas cru un instant... Les personnages sont assez stéréotypés et on ne peut pas dire que je me sois attachée à eux.

Il y a quelques scènes où la tension monte mais il n'y en a qu'une qui m'a véritablement fait peur (pour ceux qui l'ont lu, je pense à la scène de la piscine). En fait, j'ai eu l'impression d'un pétard mouillé.

J'ai peiné à lire  ces 300 pages et je vous avoue que j'ai carrément sauté 100 pages pour lire les 40 dernières, mon papa l'ayant lu avant moi a ressenti exactement la même chose. J'ai failli abandonner plus d'une fois, mais mon papa voulait en discuter alors je me suis forcée mais ça n'était pas une partie de plaisir et même la fin, LA révélation et les explications qui en découlent n'ont pas trouvé grâce à mes yeux.

Je pense sincèrement que si le roman avait été plus court, avec un rythme plus soutenu, il aurait pu me plaire.

Je pense que l'un des éléments qui m'a vraiment plu, ce sont les lieux, que ça soit la station et les différents bâtiments ou la montagne en elle-même.

Je rappelle qu'il s'agit de mon avis et ressenti, d'autres personnes ont apprécié cette lecture et j'aurai aimé que ça soit le cas pour moi.

5 commentaires :

  1. Bien résumé bonne analyses bisous papa

    RépondreSupprimer
  2. Ah ton avis ne me donne pas envie de le lire ! De Maxime Chattam j'ai lus in tenebris j'ai adorée vraiment et un autre dont je ne me souviens plus le titre mais l'ambiance était vraiment glaçante et j'ai adorée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si jamais tu retrouves le titre de celui que tu as adoré, je serai curieuse. Peut être qu'il te plairait, j'ai l'impression qu'il y a ceux qui ont adoré et ceux qui ont ressenti un peu comme moi ^^

      Supprimer
  3. Je crois que je n'ai jamais lu de Chattam 🙈😅

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça ne fait pas si longtemps que je m'y suis mise au final ^^ Il paraît que sa saga Autre monde est excellente mais le nombre de tomes me démotivent à tenter !

      Supprimer

Merci pour ton commentaire, à très bientôt pour le prochain article :)