dimanche 9 août 2020

Lecture #31 : Un Bonheur Imparfait, La vie est un roman & Killing November


Un bonheur imparfait  de Colleen Hoover
(publié en France le 10/10/2019 chez Hugo & Cie)


« Graham et Quinn sont tombés profondément amoureux il y a sept ans. Après une rencontre improbable, ils ont vite compris qu'ils étaient faits l'un pour l'autre. Et puis ils se sont mariés et ont commencé à parler de fonder une famille. Les mois, les années ont passé et Quinn et Graham ne sont toujours que deux et leur couple semble s'effriter un peu plus chaque jour. »

Mon avis : il y a quelques semaines, je me suis lancée dans la lecture de cette romance, je me lance toujours les yeux fermés dans un Colleen Hoover, généralement j'aime beaucoup ses romances, elles se lisent rapidement, m'émeuvent et me font verser quelques larmes. Seulement pour ce roman, ça n'a pas été gagné... Tout d'abord, il ne s'agit pas d'une romance à proprement parler mais plus d'un contemporain avec de la romance mais comme je n'avais pas regarder de quoi il s'agissait avant...

Je ne me reconnaissais pas du tout dans le personnage de Quinn, je n'ai pas réussi à me mettre à sa place, je ne la comprenais que rarement, je l'ai trouvé très égoïste. J'ai en revanche beaucoup aimé Graham. Je sais que ce sujet parlera à de nombreuses personnes. J'ai aimé les chapitres où on apprend à connaître Graham et Quinn : leur rencontre, leur début... J'ai eu du mal avec l'alternance passé/présent des chapitres, c'était trop court. A chaque fois qu'on était plongé dans une période de leur vie, hop, on rechange aussitôt de façon trop brutale. J'ai apprécié que Coho ne choisisse pas la facilité pour ses personnages même si un élément m'a dérangé malgré tout. [SPOILERS] Au départ, la sœur de Quinn et son fiancé, ne veulent pas d'enfants, vraiment pas, ils veulent voyager, ils partent vivre loin.... Et peu de temps après la sœur tombe enceinte, elle et son fiancé sont sur un petit nuage... Alors on peut très bien changé d'avis, là n'est absolument pas le soucis mais c'est très mal amené et pour une fois qu'on avait d'un côté celle qui veut absolument des enfants et de l'autre l'opposé, je trouvais ça bien d'avoir aussi ce point de vue.  [FIN SPOILERS] Par contre j'ai beaucoup aimé le final, car si je n'ai pas ressenti grand chose une grosse partie du roman, des mots m'ont touché en plein cœur à la fin, j'ai pleuré comme jamais et j'ai retrouvé ce qui fait que j'aime les romances de Colleen Hoover.



La vie est un roman de Guillaume Musso
(publié en France le 26/05/2020 chez Calmann-Lévy)



« "Un jour d'avril, ma fille de trois ans, Carrie, a disparu alors que nous jouions toutes les deux à cache-cache dans mon appartement de Brooklyn."

Ainsi débute le récit de Flora Conway, romancières renommée à la discrétion légendaire. La disparition de Carrie n'a aucune explication. La porte et les fenêtres de l'appartement étaient closes, les caméras de ce vieil immeuble new-yorkais ne montrent pas d'intrusion. L'enquête de police n'a rien donné.

Au même moment, de l'autre côté de l'Atlantique, un écrivain au cœur broyé se terre dans une maison délabrée.
Lui seul détient la clé du mystère.
Et Flora va le débusquer. »

Mon avis : chaque année depuis 4 ans, il me semble, je lis le nouveau Guillaume Musso, parce que c'est facile à lire, les intrigues sont sympas, c'est un auteur originaire de la ville où je suis née, en somme j'aime bien cet écrivain. Donc, je me suis rapidement plongée dans ce nouveau roman, et si j'ai été happée par le début, j'ai vite déchanté et l'intrigue ne m'a au final pas convaincue et j'ai trouvé certaines choses trop tarabiscotées et l'ensemble brouillon.  Il se lit facilement, il y a quelques rebondissements, ça n'est pas une lecture déplaisante mais il a fait mieux. Ce roman n'est pas son meilleur, j'ai par contre beaucoup aimé celui de l'année dernière La vie secrète des écrivains que je vous conseille davantage.


Killing November (T. 1) de Adriana Mather
(publié en France le 02/01/2020 chez Pocket Jeunesse)



« November est-elle coupable d'un crime au sein de son pensionnat ou bien sera-t-elle la prochaine victime d'un tueur effrayant ?

Absconditi est une académie secrète et ultra-élitiste réservée aux enfants des Clans, un ordre tentaculaire qui manipule dans l'ombre les destinées du monde. Cours d'empoisonnement, lancer de couteaux, vols en tout genre... les élèves sont formés aux métiers d'assassin, d'espion, d'escroc. C'est un endroit cruel où les amis sont rares et dangereux : chaque année, des pensionnaires y meurent dans d'étranges circonstances. November Adley ignore pour quelle obscure raison son père l'a placée là, tant elle semble inadaptée à cet environnement. Elle devra pourtant s'y faire, et vite. »


Mon avis : je n'avais pas lu le résumé du roman avant d'entamer ma lecture, je m'étais contentée de son étiquette "thriller jeunesse". J'ai mis deux longues semaines à le lire, j'ai été très occupée ces dernières semaines mais je n'avais pas plus envie que ça de me replonger dans le roman à chaque fois et j'ai eu l'impression de le traîner... Je me suis ennuyée à de nombreuses reprises, pourtant il se passe pas mal de choses mais j'ai trouvé que ça manquait de rythme, ça traîne en longueur. Le suspens est au abonné absent, on ne s'inquiète pas pour November comme on devrait l'être. On devine aisément l'une des "grosses" révélations..On a très peu d'informations concernant les personnages, si bien qu'on ne s'y attache que très peu voir pas du tout pour certains. Et pourtant, je n'avais pas envie de l'abandonner, je voulais aller au bout, pour être certaine de ne pas passer à côté. Les cinquante dernières pages à peu près sont plus rythmées, plus denses, il y a de l'action et je n'ai pas lâché le livre jusqu'à ce que je le termine ! On retrouve un aspect "politique" avec les Clans, les alliances à former et ça n'est pas quelque chose que j'aime que ça soit en littérature, au cinéma ou en série, ça a tendance à vite me gonfler. Killing November est le tome 1 d'une nouvelle saga, je ne pense pas lire la suite si elle sort un jour, je n'ai pas été emballée plus que ça et je ne suis pas certaine que la suite me plaise davantage même si la fin de ce tome annonce quelque chose de différent.


Quelles sont vos dernières lectures ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Merci pour ton commentaire, à très bientôt pour le prochain article :)