lundi 22 juin 2020

Shining : du livre au film, une adaptation réussie ?

Écrit par le maître de l'horreur et du fantastique, Stephen King, Shining a été publié en 1977.

Le roman nous raconte l'histoire de la famille Torrance dont Jack, le père a obtenu un poste en tant que gardien de l'Overlook Palace. Jack et sa famille vont y emménager pour l'hiver, celui-ci étant fermé et coupé du reste du monde à cause de la neige. Ce qui devait être un nouveau départ pour la famille, va tourner au drame. 

En octobre 1980, l'adaptation de Shining réalisée par Stanley Kubrick sort dans nos salles. Stephen King n'aurait pas du tout aimé le film, trop éloigné de son roman, il scénarise et produit alors une adaptation pour la télévision. J'ai d'ailleurs vu ce téléfilm, il y a bien longtemps, mais je ne m'en souviens plus.

J'ai vu plusieurs fois Shining, et j'ai même eu l'occasion de le voir au cinéma pour mon plus grand plaisir. J'ai toujours voulu lire le roman, mais ça n'était jamais le bon moment. Ceci étant dit, j'ai fini par me lancer il y a quelques semaine.Si j'ai lu très vite et avec étonnement la première moitié du roman, j'ai commencé à déchanter et à attendre quelque chose que je n'ai pas ressenti un seul instant durant ma lecture : la peur.


La psychologie des personnages est l'un des éléments clés du roman alors que je la trouve quasiment inexistante dans l'adaptation. Wendy m'insupporte dans le film, je la trouve molle et insipide, elle est vraiment sous-exploitée. Les dons de Danny sont survolés et peu expliqués. Et Jack... l'impression d'avoir affaire à un fou dès le début sans aucune raison, son passé, son alcoolisme sont passés sous silence, sa relation avec Wendy et Danny également. Je n'avais pas eu cette sensation avant de lire le roman. Je trouve que le film retranscrit très mal le fait que ce soit l'hôtel qui ronge littéralement Jack et le fait sombrer dans la folie. 


L'oeuvre de Stanley Kubrick est donc très éloigné de son matériau d'origine, une multitude d'éléments horrifiques ont été ajoutés comme le maillet remplacé par une hache, les jumelles, la vague de sang, la poursuite dans le labyrinthe... Je pense qu'il faut dissocier l'un et l'autre pour réellement les apprécier à leur juste valeur.

Même si Shining m'a déçu car je n'y ai pas trouvé ce que j'étais venu chercher, je suis ravie de l'avoir enfin lu et "comparé" ces deux œuvres totalement différentes.



1 commentaire :

  1. pour ma part je n'ai vue que le film je n'ai pas eu l'occasion de lire le livre. En tout cas j'ai bien aimé le film. Bisous et bonne journée à toi !

    RépondreSupprimer

Merci pour ton commentaire, à très bientôt pour le prochain article :)