mardi 8 août 2017

Lecture #28 : Forbidden de Tabitha Suzuma

Forbidden de Tabitha Suzuma (drame)





L'histoire : Maya et Lochan ne sont pas des adolescents comme les autres. Élevés par une mère alcoolique et instable, ils sont livrés à eux-mêmes et n’ont d’autre choix que d’élever seuls le reste de la fratrie. Forcés de devenir adultes plus tôt que prévu, ils se soutiennent dans l’adversité et finissent par tomber amoureux. Lochan se sent seul au monde, et Maya est la seule à pouvoir le comprendre. Conscient de la monstruosité de cet amour, Lochan est prêt à tout pour bâillonner le désir et les sentiments que sa sœur lui inspire. Mais comment résister alors que Maya a besoin de lui autant qu’il a besoin d’elle ? Est-ce un crime de s’aimer si fort ?

Mon avis : je n'avais jamais lu un livre parlant de l'inceste, il faut vraiment savoir où on met les pieds en commençant cette lecture. J'en ai beaucoup entendu parler sur booktube et quand j'ai vu qu'il était enfin traduit, j'étais vraiment hyper heureuse et j'avais hâte de découvrir cette histoire. La version papier sera disponible courant septembre.



Je vous avoue que je n'ai pas été mal à l'aise plus que ça par la relation entre Maya et Lochan, elle est très bien amenée. Je les percevais plutôt comme des parents et non un frère et une sœur. C'est clairement le rôle qu'ils ont auprès de leurs frères et sœurs. Ils sont les aînés, leur père les a abandonné depuis des années, la mère est alcoolique et très rarement présente, ils ont du mal à obtenir de l'argent de sa part pour payer les factures, se nourrir, s'habiller... Lochan et Maya font tous ce qu'ils peuvent pour maintenir leur famille, offrir une enfance aussi normale que possible à Willa (la plus jeune), Tiffin et Kit. Ils ne veulent surtout pas que les services sociaux s'en mêlent et que leur fratrie soit séparée, les enfants ont déjà une vie difficile.

J'avais beaucoup de peine, je voulais qu'ils soient heureux, qu'ils puissent vivre leur amour... Oui, oui carrément, j'ai ressenti ça, pas de dégoût. Après tout, ils ne faisaient de mal à personne, ils se soutiennent l'un l'autre auprès des enfants, comme des parents. Ils emmènent leurs frères et sœur à l'école, préparent les repas, font le ménage, les aides aux devoirs, jouent avec... Kit, à 13 ans, et il mérite des claques, il est clairement en pleine crise d'adolescence et leur situation familiale ne facilite pas les choses mais il n'a pas l'air de bien comprendre les enjeux... 

Le roman est écrit des points de vue de Lochan et Maya, avec une alternance à chaque chapitre, on est vraiment dans leur tête.

Lochan a de grosses difficultés en société, il est torturé, il lutte vraiment contre ses sentiments envers Maya, c'est lui qui en parle le plus souvent comme une relation anormale, illégale... Il est vraiment conscient des conséquences que cette relation aura s'ils se laissent aller et s'ils sont découverts.

Maya est beaucoup plus optimiste, rayonnante et accepte beaucoup plus facilement ses sentiments. 

L'auteur a vraiment réussi ce tour de force, je ne savais pas comment j'allais réagir en lisant un roman sur l'inceste, je ne m'étais pas dit d'avance, c'est immoral, dégueulasse et que sais-je, j'ai lu et découvert nos personnages et leur vie petit à petit. J'ai vraiment commencé ce roman sans a priori. Je me suis attachée à toute la famille sauf la mère que j'ai vraiment détesté, elle est irresponsable, égoïste...

La fin m'a bouleversé, j'ai tellement pleuré !

J'aurai envie de vous recommander ce roman, je pense qu'il y aura autant de réactions différentes que de lecteurs. J'ai beaucoup aimé la plume de Tabitha Suzuma. Je m'achèterai ce roman en version papier. Par contre, je pense vraiment qu'il faut être dans un certain état d'esprit pour le lire, si vous avez besoin d'une lecture légère, passer votre chemin le temps que vous soyez prêt à vous plonger dans cette histoire.

18/20




Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Merci pour ton commentaire, à très bientôt pour le prochain article :)